Addict Mobile - fraude - App install : Méfiez-vous des trop bonnes performances publicitaires sur les Ad-Networks
Title Image

Blog

App install : Méfiez-vous des trop bonnes performances publicitaires sur les Ad-Networks

 

L’utilisation d’Ad-Networks en acquisition à la performance est répandue et présente beaucoup d’intérêt dans une stratégie de conquête de nouveaux utilisateurs mobile.

  • Elle permet d’acheter du trafic à un coût par installation (CPI) fixe, ce qui limite le risque d’explosion des coûts d’acquisition. Qui dit coût d’acquisition maîtrisé dit rentabilité mieux contrôlée.
  • Elle offre la capacité de cibler des utilisateurs sur des applications différentes des réseaux sociaux.
  • Elle participe à la diversification des sources évitant de concentrer tous les investissements sur les mêmes leviers.

Il est toutefois important de retenir qu’un téléchargement qualitatif a un coût. Il n’est en effet pas possible de générer du volume à un coût par installation de 0,50 € dans des pays tiers 1 (ex : US, UK, FR, DE, JP…) tout en garantissant un engagement maximum au sein de l’application – exception faite des jeux hyper casual. Qu’on se le dise !

Si vous constatez que vos prestataires vous offrent ce type de service, sachez qu’il s’agit probablement de téléchargements incentivés ou de fraude. Et cette dernière impacte directement la performance de vos campagnes. Il est par conséquent crucial de mieux comprendre cet écosystème et surtout de savoir comment s’en prémunir.

Cet article a spécialement été conçu pour vous aider à démêler le vrai du faux en matière de fraude sur les Ad-Networks.

 

QUELQUES DÉFINITIONS

 

Pour commencer, il est important de cartographier le type de fraudes pour mieux les combattre.

Le marché de l’acquisition mobile est encore très fragmenté. En dehors des réseaux sociaux classiques – comme Facebook, Twitter ou d’autres acteurs comme Google –, il existe en effet des milliers de sources de type Ad-Networks (ou régies publicitaires), display et vidéo, sur lesquelles il est possible de diffuser des campagnes d’app install. Ces régies travaillent elles-mêmes avec des éditeurs d’application ou sites mobiles. Un foisonnement qui empêche d’y voir clair entre ceux qui respectent ou non les règles du jeu, ce qui facilite en quelque sorte la fraude. Il est à noter que cette dernière est multiforme.

 

Les fausses installations

  • Les bots : ce sont des robots qui génèrent des fake installs, à savoir beaucoup de faux clics ou de fausses installations d’application.
  • La fraude au SDK (ou SDK spoofing): il s’agit du scénario dans lequel l’éditeur (celui qui affiche la publicité) arrive à reproduire le comportement d’un utilisateur normal pour tromper le SDK de tracking qui ne va pas repérer l’installation comme frauduleuse.

 

Le vol d’attribution (organique et autres sources)

  • Le click injection : après téléchargement de l’application par l’utilisateur, et juste avant la première ouverture du programme, un réseau publicitaire simule un faux clic pour s’attribuer le téléchargement alors que l’utilisateur avait téléchargé l’application naturellement.
  • Le click spamming (ou click flooding) : le mécanisme est similaire au click injection, mais il est plus forcé dans la mesure où le réseau publicitaire génère énormément de faux clics ; et s’attribue alors une installation réalisée par l’utilisateur, alors qu’il n’y a eu aucune interaction avec la publicité.

 

Le trafic non désiré

  • Les géolocalisations hors du territoire visé : les éditeurs diffusent vos publicités en dehors de votre pays cible ; par exemple, le cas où votre application n’est disponible qu’en France, mais les téléchargements venant d’un autre pays sont comptabilisés.
  • Le téléchargement incentivé : en règle générale, ce type d’installation est moins onéreux, car l’utilisateur est rétribué pour télécharger une application ; si cela est vendu au prix d’une installation qualitative, alors que l’utilisateur est rétribué pour télécharger l’application, alors il s’agit de fraude.

 

POURQUOI Y A-T-IL DE LA FRAUDE ?

 

Selon un rapport publié par RSA, entre 2015 et 2018, le nombre d’opérations frauduleuses sur applications mobiles a augmenté de 600 %. Un chiffre qui donne le tournis. On peut alors se demander pourquoi le domaine des app install est si propice à la fraude. Qu’est-ce qui la favorise ?

Tout d’abord, le marché des Ad-Networks est plus opaque que les autres. En effet, chaque régie possède son inventaire de sites et d’applications sur lesquels elle publie. Elle ne donne pas ou peu de visibilité et un contrôle limité sur le cadre de diffusion. Ainsi, il est difficile de savoir où sera diffusée la publicité.

Le marché étant très fragmenté, les acteurs sont amenés à collaborer avec des sources qui travaillent avec des éditeurs qui travaillent eux-mêmes avec des sous-éditeurs. Il est par conséquent difficile de retracer l’origine même du trafic.

De plus, les régies renouvellent leur inventaire en permanence : elles peuvent donc potentiellement intégrer des partenaires frauduleux. Autant de phases intermédiaires qui peuvent favoriser l’arrivée de cet acteur frauduleux dans la boucle.

 

Écosystème des Ad-Networks

Écosystème des Ad-Networks

 

COMMENT S’EN PRÉMUNIR ?

 

La fraude publicitaire sur mobile devient de plus en plus sophistiquée et donc difficile à détecter. Il est pourtant possible de se protéger en gardant l’œil ouvert et en faisant appel aux technologies les plus poussées dans le domaine.

Donc si vous constatez que :

  • vos performances sont aussi bonnes que des sources traditionnelles ou vos installations organiques, et qu’elles sont même meilleures (le scénario est possible, mais doit vous alerter) ;
  • votre nombre de clics est énorme (par exemple, je cible la France et en un mois je constate 50 millions de clics) ;
  • votre taux de conversion clic > install est très faible (par exemple, j’ai 100 000 clics et je n’ai comptabilisé que 3 installations) ;
  • vous avez généré un téléchargement, mais ne constatez aucune activité dans l’application (pas de sessions ouvertes ni d’utilisateurs qui reviennent) ;
  • votre partenaire d’Ad-Networks ne retire ou ne parle jamais de fraude…

… vous devez envisager de faire un diagnostic complet de votre trafic tout en mettant en place un kit antifraude.

 

LE KIT DE L’ANTI-FRAUDE

 

Dans un premier temps, il vous faut impérativement installer un outil de tracking (Adjust, Appsflyer, Branch, Kochava.) avec le module antifraude activé. Comme l’outil est connecté aux sources de trafic, il est capable de bloquer les installations jugées frauduleuses. L’installation ne sera pas comptabilisée (et donc pas facturée au client). Seulement, certaines installations frauduleuses passent parfois à travers les mailles du filet…

C’est pour cette raison que chez Addict Mobile, nous analysons et enquêtons sur la qualité du trafic déjà filtré par le SDK. Ce travail approfondi d’analyse nous permet de blacklister les éditeurs frauduleux tout en déduisant les installations frauduleuses de la facture finale.

Il nous arrive également de réaliser des audits de trafic Ad-Networks en amont d’une campagne. Cela nous permet de repérer les installations qui ne sont pas qualitatives, de les retirer et de collaborer avec des régies connues pour être particulièrement attentives au sujet.

Nous avons très tôt fait le choix de développer des algorithmes efficaces de détection de la fraude, pour garantir à nos clients des performances et un ROI optimisé. Notre algorithme nous a ainsi permis d’éviter entre 10 et 40 % d’installations frauduleuses en fonction des projets.

Aussi, nous mettons un point d’honneur à ne travailler qu’avec des régies publicitaires de confiance qui :

  • génèrent peu ou pas de fraude ;
  • sont proactives par rapport à ce sujet ;
  • facilitent les processus de remboursement de la fraude.

Comme il existe beaucoup de régies sur le marché, il est important de trouver un partenaire de choix, comme Addict Mobile, lequel vous facilitera la tâche. En effet, nous avons déjà réalisé de l’UA pour plus de 350 applications dans le monde : nous connaissons donc parfaitement chaque acteur du marché, et donc la qualité de son trafic ou service.

Nous ne pouvons à ce sujet que vous encourager à collaborer avec un partenaire de confiance qui sera transparent sur le sujet. Donc pour résumer : il faut s’équiper d’un outil de tracking robuste contre la fraude, tout en collaborant avec un partenaire en mesure de vérifier que les installations frauduleuses ne sont pas facturées.